Stratégies de normalisation du jeu dans des lieux familiaux

En Australie, il existe des lieux communautaires appelés « clubs » qui proposent toutes sortes d’activités pour les familles et les enfants tout en offrant également des zones munies d’appareils de loterie vidéo (accessibles uniquement aux adultes). Des chercheurs ont analysés les sites internet de 65 de ces clubs pour saisir l'étendue et la nature des stratégies utilisées pour faire la promotion du jeu ainsi que des activités proposées aux familles et aux enfants.

Les auteurs émettent des craintes quand à la localisation de ces clubs étant donné qu’ils sont majoritairement situés dans des zones défavorisées, ou les activités familiales font défaut. À travers un modèle conceptuel, les auteurs posent également l’hypothèse qu’en  ciblant les enfants et les familles, le marketing de ces lieux agit sur les rituels, les normes et les préférences des familles ce qui inscrit le club comme un lieu culturel et social acceptable et par extension normalise le jeu présent dans ces lieux.

Bestman, A., Thomas, S., Randle, M., Pitt. H., Daube, M. & Pettigrew, S. (2016). Shaping pathways to gambling consumption? An analysis of the promotion of gambling and non-gambling activities from gambling venues. Addiction Research & Theory. Volume 24, Issue 2, p. 152-162.

nike air max 1 sale

Type : 

Article scientifique

Mots clés: 

Commentaires

Situation similaire observée - Région Capitale-Nationale

Portrait de Valérie Houle

Le portrait de l'offre de jeu dans notre région a permis d'observer qu'un peu plus du tiers des détenteurs de permis d'appareils de loterie vidéo (ALV) sont des établissements à vocation mixte (resto-bar ou salle de quilles). Ces lieux accueillent donc des personnes mineures.

Tel que mentionné dans le rapport du directeur en 2014, 24% de ces sites à vocation mixte avait des ALV visibles de la section familiale (11 sites).

La Loi sur les loteries, les concours publicitaires et les appareils d'amusement stipule que " [...] le titulaire d'un permis de bar, de brasserie ou de taverne ne peut mettre à la disposition du public des appareils de loterie vidéo [lorsque la mention suivante est inscrite]: aire commune de restauration ou d'exposition."

Même sans accessibilité physique aux appareils pour les jeunes fréquentant les sections "familiales" de ces établissements, la visibilité et l'accessibilité symbolique contribuent tout de même à la normalisation et à la banalisation des jeux de hasard et d'argent, et plus particulièrement à la loterie vidéo.

http://www.dspq.qc.ca/publications/RAP-ALoterieVideo-CN-2014-01.pdf