Les préjudices du jeu chez les jeunes : un premier cadre de référence et une définition adaptée

Les préjudices du jeu chez les jeunes : un premier cadre de référence et une définition adaptée

En Angleterre, dans le cadre de la Stratégie nationale de réduction des préjudices du jeu, des travaux ont été menés pour mieux définir et comprendre les impacts spédifiques vécus par les enfants et les jeunes. 

Élaboré par la Commission des jeux de hasard,  le Conseil consultatif pour un jeu plus sécuritaire et GambleAware, en collaboration avec la firme de sondage Ipsos MORI, ces travaux permettent de mieux comprendre les effets néfastes du jeu sur la santé, les relations et les finances des jeunes. Grâce à la perspective du « jeu préjudiciable », des avancées importantes dans le domaine de l’identification des impacts vécus par les joueurs et leurs proches ont eu lieu ces dernières années (Langham et coll. 2015). Les préjudices du jeu sur les jeunes n’ont par contre jamais été définis avec autant de précision. Pourtant, des aspects spécifiques de leur vie diffèrent de celle des adultes et font en sorte que les préjudices du jeu peuvent les affecter de manière spécifique et avoir des conséquences à long terme sur leur développement.

Un tableau descriptif des principaux domaines de préjudices vécus par les jeunes a été élaboré avec des professionnels, des jeunes et des experts du jeu dans le cadre d’une série d’ateliers, d’entrevues et de groupes de discussion.

Les  principaux domaines et sous-domaines clés des préjudices :

 

Certaines dimensions apparaissent réellement spécifiques aux jeunes ou jamais explorées auparavant, comme la réduction du temps consacré à étudier et la baisse de performance académique, le renforcement de la culture de la gratification immédiate, le fait d’expérimenter de la négligence, la perte du support et de l’attention parentale, etc. Les travaux ont également permis de produire une définition du jeu préjudiciable spécifique aux enfants et aux jeunes.

La définition du jeu préjudiciable pour les jeunes

«Les préjudices liés au jeu sont les impacts négatifs du jeu sur la santé et le bien-être des individus, des familles, des communautés et des sociétés. Les préjudices liés au jeu que vivent les jeunes dans le présent risquent potentiellement de les affecter dans le futur.  Les préjudices peuvent être le résultat de leur propre jeu ou du jeu d’une personne de leur entourage, par exemple un parent, un membre de leur famille, des amis ou d’autres personnes dans leurs réseaux."

(Traduction libre)

Langham et ses collègues avaient introduit dans leur cadre de référence l’idée de l’aspect temporel des impacts du jeu, notamment avec la notion de préjudices qui se répercutent d’une génération l’autre. Ce cadre de référence des préjudices vécus par les jeunes a ceci de novateur qu’il aborde les répercussions à long terme sur le développement des individus et invite à agir précocement pour réduire ces préjudices. 

Références

Le contenu de la Stratégie nationale de réduction des préjudices du jeu dans laquelle s’inscrivent ces travaux est disponible sur le site Web suivant :  http://www.reducinggamblingharms.org/about-the-strategy

Le schéma des préjudices vécus par les jeunes et la définition du jeu préjudiciable adaptée aux jeunes est disponible ici : https://www.gamblingcommission.gov.uk/PDF/Measuring-GRH-in-CYP-A-framework-for-action.pdf

Langham, E., Thorne, H., Browne, M., Donaldson, P., Rose, J., & Rockloff, M. (2015). Understanding gambling related harm: A proposed definition, conceptual framework, and taxonomy of harms. BMC public health, 16(1), 80.

 

 

 

 

 

 

 

 

Type : 

Rapport

Mots clés: