La problématique des jeux de hasard et d’argent au cœur des préoccupations vécues par les membres des Premières Nations et Inuits.

Dans le cadre de l’élaboration du Plan d’action interministériel en dépendance à l’été 2016, le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec a déposé le mémoire « Lutte active pour contrer les dépendances chez les Autochtones dans les villes » à la Direction des Dépendances et de l’Itinérance du Ministère de la Santé et des Services Sociaux. Il propose une stratégie de lutte active pour contrer les dépendances chez les Autochtones dans les villes. Alors que les médias ont récemment soulevé le problème de la répartition de l’offre de jeu dans des zones défavorisées au Québec, ce rapport rappelle aussi le problème des inégalités face à la santé et aux facteurs de risque : « il existe un écart significatif entre la population autochtone et la population non-autochtone sur de nombreux indicateurs de bien-être physique, psychologique et socioéconomique ».

Certaines des recommandations constituent donc un défi d’adaptation important pour le réseau de la santé, tant au plan de la prévention que de l’intervention auprès des personnes présentant des comportements à risque et celles présentant un trouble lié à l’utilisation de substances ou de jeux de hasard et d’argent:

  • « Que le Plan d’action interministériel en dépendance reconnaisse la nécessité de revoir la définition et la compréhension du concept de réduction des méfaits sous une perspective autochtone urbaine et dans une approche de sécurisation culturelle ».
  • « Que le Plan d’action interministériel en dépendance prévoie la formation des intervenants du réseau québécois sur les réalités culturelles autochtones ».

En adéquation avec les orientations de la Politique gouvernementale de prévention en santé, les deux axes d’intervention consistent à « Agir sur les déterminants de la santé de manière à favoriser le développement optimal des personnes et des communautés urbaines » et à « Prévenir et réduire les conséquences négatives de l’usage des substances psychoactives et de la pratique de jeux de hasard et d’argent »

Pour lire le mémoire « Lutte active pour contrer les dépendances chez les Autochtones dans les villes »:  http://www.rcaaq.info/images/M%C3%A9moire_RCAAQ_2016_dependance_francais.pdf

Pour lire la Politique gouvernementale de prévention en santé :  http://www.msss.gouv.qc.ca/ministere/politique-prevention-sante/

 

nike air max 1 sale

Type : 

Rapport

Mots clés: