Violence

  • 8 mai 2020

    Des situations préoccupantes pour la sécurité et le bien-être de la population

    En plus des préoccupations sanitaires directement liées à l’épidémie de COVID-19, la communauté scientifique s’inquiète des répercussions sur le bien-être de la population du ralentissement de l’économie, des pertes d’emploi, de la perturbation des liens sociaux (isolement social, réduction des contacts avec la famille et l’entourage, changement de la routine, tensions sociales), des modifications dans les pratiques de consommation et des enjeux d’accès aux services, pour ne nommer que ceux-là. Ces bouleversements génèrent du stress, de la détresse et de l’anxiété dans la population, en plus de précariser la situation économique de plusieurs. Certains groupes pourraient être affectés plus fortement...

  • 6 avril 2020

    Les nouvelles technologies occupent une place importante dans la société et l’accès à des appareils mobiles est en augmentation dans les différents groupes de la population. Les enfants et les jeunes n’y font pas exception. Ils sont de plus en plus connectés, et les plateformes d’accès à Internet qui leur permettent de visualiser, générer et partager du contenu en ligne ne cessent de se multiplier.

    L’utilisation croissante des médias sociaux, la variété et la popularité des jeux vidéo disponibles et, plus globalement, l’accès continu à des contenus en ligne par le biais d’appareils mobiles personnels suscitent des préoccupations quant aux risques possibles pour la santé et le développement des jeunes. Au-delà des effets de plus en plus documentés sur la santé physique, les...

  • 23 juillet 2019

    Cette analyse a été réalisée dans le cadre des travaux préparatoires entourant le développement de la Trousse média sur l’intimidation disponible sur le site Web de l’Institut national de santé publique du Québec. Ces travaux s’inscrivent dans l’orientation 2 du Plan d’action concerté pour prévenir l’intimidation 2015-2018 qui a notamment pour objectif de soutenir les acteurs qui interviennent dans l’espace médiatique.

    La manière dont les médias traitent de l’intimidation, qu’il s’agisse d’un cas précis ou de la problématique en général, et l’utilisation qui est faite de ce terme peuvent avoir un effet sur la perception de cette problématique au sein de la population. À titre d’exemple, une attention accrue des médias...

  • 8 mai 2019
    • Mistreatment of older adults involves a single or repeated act, or lack of appropriate action, occurring within any relationship where there is an expectation of trust, which causes harm or distress to an older adult, whether or not the perpetrator deliberately intends to cause harm. It affects older adults living at home, in residential facilities, or in any other type of living environment. 
    • Two forms of older adult mistreatment have been defined in Québec: violence and neglect. Mistreatment may be physical, sexual, psychological, material, or financial. It can also be organizational, manifest itself as age-based discrimination (ageism), or involve violation of rights.
    • Mistreatment of older adults is a complex multifactorial problem, which is part of...
  • 29 avril 2019

    Cette étude exploratoire s’inscrit dans un mandat plus large confié par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) visant à produire un outil à l’intention des professionnelles et des professionnels des médias d’information afin de les soutenir dans la couverture des tueries de masse.

    Le but de l’étude est de décrire la couverture médiatique de ces évènements dans la presse écrite francophone au Québec au courant des dernières années. Pour ce faire, une analyse de contenu d’articles portant sur trois cas de tueries de masse et le procès de l’auteur de l’une de ces tueries a été réalisée....

  • 19 mars 2019

    The Centre is made up of institutions in the Québec public health network under the scientific coordination of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), which, in conjunction with its mission, establishes links with Canadian and international organizations in order to foster cooperation and the pooling of knowledge.

    The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination of intersectoral approaches to promote safety and prevent intentional and unintentional injuries.

    2014-2018 Mandate:

    • Collaborate in the activities of the WHO and the PAHO.
    • Satisfy the needs of the international community.
    • Support the Réseau francophone international de prévention...
  • 19 mars 2019

    Le Centre est formé d’un ensemble d’institutions du réseau de la santé publique du Québec sous la coordination scientifique de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) qui, de par sa mission, établit des liens avec différentes organisations, à l'échelle canadienne et internationale, de manière à favoriser la coopération et l’échange de connaissances.

    Sa mission est de contribuer sur la scène internationale à la recherche, au développement et à la diffusion d'approches intersectorielles pour promouvoir la sécurité et prévenir la violence et les traumatismes non intentionnels.

    Son mandat 2014-2018 consitait à :

    • Collaborer aux activités de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’Organisation panaméricaine de la Santé (OPS...
  • 24 janvier 2019

    À la suite de la tuerie à la grande mosquée de Québec en 2017, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé à l'INSPQ de se pencher sur les répercussions sur la santé de la population engendrées par la médiatisation de tels événements. Ce mandat a permis de développer un outil destiné aux professionnelles et aux professionnels des médias d’information.

    Le traitement médiatique des tueries de masse constitue un processus délicat, mais nécessaire pour toutes citoyennes et tous citoyens ayant droit à une information de qualité. Avec cet outil, l’INSPQ aborde plusieurs aspects des tueries de masse et de leur traitement médiatique : définition du concept, ampleur au Canada, mesures préventives existantes et enjeux de santé publique associés à la couverture...

  • 5 novembre 2018

    La période entourant la grossesse est un moment pendant lequel les femmes sont à risque de subir de la violence conjugale. Cette violence est particulièrement préoccupante en termes d’ampleur et de répercussions sur la sécurité et la santé des femmes et des nourrissons. Au Québec, deux services périnataux offerts aux futurs parents, soit le suivi de grossesse et le suivi à long terme du développement de l’enfant, pourraient constituer des occasions d’inclure des activités de prévention de la violence conjugale, si les enjeux organisationnels, éthiques ou de sécurité sont pris en compte.

    Pour offrir une intervention préventive en violence conjugale dans les services périnataux, il est nécessaire de mettre en place les conditions organisationnelles minimales suivantes :

    ...
  • 30 avril 2018

    Bien que le Québec soit généralement considéré comme un territoire sécuritaire, le portrait de la violence y est préoccupant, et ce, à tous les stades de la vie. En effet, les différentes données disponibles, notamment celles des directions de la protection de la jeunesse, du ministère de la Sécurité publique, du Bureau du coroner du Québec ou celles provenant d’enquêtes populationnelles menées à l’échelle du territoire, nous rappellent que le Québec connaît son lot de cas d’enfants maltraités, de femmes victimes de violence conjugale ou de personnes agressées sexuellement, pour ne citer que ceux-là. Ces problèmes de violence sont préoccupants en raison de leur fréquence et des souffrances humaines qu’ils provoquent tout au long de la vie des victimes (blessures physiques,...

Pages

Souscrire à Violence